la dérive

L’ufologie pour certain est au « point mort ». Il semble qu’elle se perde par d’étranges chemins.

Est-ce le triste état de nos sociétés, notre perception de ce qui se passe sur la terre, qui fait logiquement les humains inquiets ?

Parmi eux des ufologues, ou des personnes qui « gravitent » autour des mystères du phénomène OVNI.

Le 21-12-2012, n’a apporté que son lot banal de quotidiennetés. Alors que beaucoup espéraient « un changement ». (Nous ne discutons pas l’exactitude du calendrier).

Devant ce non-évènement, l’état pathogène de nos sociétés, il se crée une aspiration compréhensible à un « renouveau ».

Cette attente, cette aspiration influe sur l’ufologie.

De nombreux sites ou forums s’intéressent au retour de Nibiru (Par suite aux Annunakis)

Cette hypothèse porte des espoirs contradictoires, souvent exaltés.

De nombreux posts d’ufologues sont ponctués par des citations « new-âge », on ressort des prophéties plus ou moins vraies…

Cette dérive mène l’ufologie vers la seule possibilité de l’hypothèse extra-terrestre du phénomène OVNI.

Le salut de l’humanité ne peut venir que des lointains espaces de notre univers, Nibiru pour les uns, une intervention galactique pour les autres.
Tous postulent que notre Terre et ses habitants seraient liés à un processus rationnel quelconque.

Depuis 2.000 ans les humains sont « menés » par cette espérance du salut qui vient du ciel.

Et nos sociétés sont dans l’impasse.

La question qui me semble primordiale, maintenant est de se demander quelle est la différence entre l’antique rédemptionniste et cette attente du salut venant du ciel ???

Je n’en vois aucune.   

Le système de croyance conditionné par ceux que John Lash appelle les archontes trouve un renouveau dynamique.

L’espérance magique en un salut venant du ciel, rend l’individu malléable, et occulte ses facultés.

Tout se passe comme si le temps linéaire apportait un nouveau cycle inscrit dans un destin qui transcenderait l’humanité.

 Cette identification du salut de l’humanité à une intervention surhumaine porte un nom ; la foi. La foi avec ce qu’elle suppose de sourires aigres, d’espoirs bricolés, de chagrins ravalés…Est-ce cela l’ufologie ?

Ils(Les humains) seront grandement profanés et sombreront au nom de l’erreur et sous le pouvoir d’agents rusés et maléfiques et de dogmes divers, ils seront perversement subjugués” (Apocalypse de Pierre, VII, 3.74. Codex de Nag Hammadi).

 

Il existe une dérive sectaire dans l’ufologie actuelle.

Nous ne savons que peu de choses ; les OVNI existent, ils sont matériels, se comportent comme s’ils maîtrisaient une physique qui nous dépasse.

 Vraisemblablement, nous sommes manipulés. Les preuves qui pourraient exister sont quasi inexistantes, si ce ne sont des traces au sol. Traces que nous ne pouvons guère utiliser pour comprendre le phénomène OVNI.

 L’absence de certitudes crée un imaginaire.

Peut-être est ce là le but du phénomène, nous laisser dans une incertitude qui soit le terreau de croyances plus ou moins induites.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s