Les petits hommes verts

Un article amusant d’A. Rosalès, concernant des petits hommes verts

                           LES PETITS HOMMES VERTS DE MINI MINI.

Bien sûr nous avons tous entendu, à notre  grand dépit,  le terme ‘ petits hommes verts ‘ ou LGM (Little Green Men) dans le langage Ufologique. Le terme est surtout utilisé par la presse ignorante et les debunkers lorsqu’il s’agit des rencontres avec des étrangers venant d’un OVNI. Mais nous savons tous que ce terme n’a jamais été initialement utilisé pour décrire des étrangers supposément venus  du cosmos et c’est de nos jours une dérision favorite des sceptiques et la plupart des organes de presse. Cependant et incroyablement les LGM’S ont été rencontré par des témoins crédibles a différentes  occasions. Peut-être non initialement appelé tel par le témoin, mais vert c’est sûr.

Il y a un épisode bizarre qui décrit exactement ce type d’humanoïde ou ‘d’étranger’ si vous voulez. Cet épisode spécifique est peu connu et il est arrivé dans ‘ l’Île Enchantée ‘ ou ‘ Isla Encantada La ‘ surtout connue sous le nom de Porto Rico.

En 1991, une année prolifique de rencontres de hautes étrangetés avec des êtres de type humanoïdes bizarre dans l’île de Porto Rico. Dans la petite ville de ‘ Mini Mini ‘ dans le quartier Loiza.

Les incidents ont été examinés par l’enquêteur  Portoricain renommé ; Jorge Martin et publiés dans le magazine maintenant disparu « Enigma » numéro 42.

Lire la suite

Publicités

Un témoignage de triangle et de petit « gris »

Un témoignage emprunté au site de B.Booth; About ufo, il « lie » Ovni triangulaire, « petits gris » et temps manquant…..

Missouri policier rapports OVNI / Alien Visée

Par Billy Booth , Guide About.com

En savoir plus sur:

Mise à jour 25 Avril, 2011

Retraité policier Rapports Triangle UFO Alien et Visée

Le rapport d’observation inclus ici est survenu dans le Missouri, le 5 Avril 2011. Le rapport a été soumis par téléphone à l’assistante du  directeur du MUFON État, Margie Kay.

A 03h15, le berger allemand du témoin est venu à le réveiller. Le chien de garde aboyait sans cesse comme s’il se passait  quelque chose dans la cour.

Exhortant son maître à venir à la porte, le policier retraité à marcher dans la maison vers  la porte arrière. Dans la cuisine, il a été surpris de voir une lumière bleu-blanc éclairant par la fenêtre jusqu’à la porte.

Le policier n’avait jamais vu des lumières comme celle-ci  venant de l’extérieur, et a été choqué parce qu’il n’a rien entendu.

Bien qu’ayant été en danger de nombreuses fois au cours de sa carrière, quelque chose dans cet événement le mettait très mal à l’aise. Il se mit à chercher son fusil dans la chambre.

Lire la suite

L’information est elle la réalité ?

En lisant des témoignages d’abductés, nous avons relevés quelques confusions.

Comme nous l’avons déjà indiqué, nous ne remettons pas en cause les abductions, ni la sincérité des témoins. Nous pensons que les souvenirs sont faux. Tronqués ou falsifiés volontairement par les « étrangers ».

Cependant quelques « confusions » récurrentes semblent faire apparaitre les mêmes caractéristiques.

Le premier récit est sobre, clair, presque « idéal ».

Puis le témoin semble se souvenir de détails qu’il va  ajouter, ils apportent de la confusion. Quelque fois le témoin ajoute la présence d’un ou de plusieurs personnages. Devant les détails qui s’ajoutent, les scènes qui se fondent et se confondent, le témoin est désemparé. Le doute s’installe en lui. La triste expérience qui semblait si « claire » devient vague, confuse, le témoin perd la confiance qu’il avait en lui et son récit.

Nous pensons que peut-être ces souvenirs qui se chevauchent et déstabilisent le témoin sont des souvenirs d’expériences distinctes qui sont « empilées ».

La victime  aurait alors vécu plusieurs rapts successifs mais les souvenirs ne serraient « stockés » que dans une seule mémoire.

Corrado Malanga https://www.facebook.com/corradomalangaofficial, postule que nous hébergeons une mémoire aliène qui serait une sorte de « mémoire inerte » fonctionnant comme notre mémoire, et qui serait « récupérée » avant notre  décès.

Cette hypothèse est proche de l’enseignement de Don Juan à C.Castenada, mais aussi de la croyance des gnostiques, dans le 1ier apocalypse de Jacques, nous pouvons lire ;  « Et si tu tombes entre les mains de [ces] trois saisisseurs, [qui] prennent les âmes par vol, [en] cet endroit, 25 « 

L’intervention  des archontes qui peuvent intervenir sur « l’âme », la mémoire pour C. Malanga est clairement mise en accusation.

Nigel Kerner pense que les « gris » cherchent à dérober l’âme des humains pour préserver leur « lignée ». http://nigelkerner.com/Background.html#alienphenomenon

Ce n’est, évidemment pas parce qu’un faisceau d’interrogations existe qu’il constitue une preuve.

Les hypothèses de N.Kerner sont basées sur l’existence d’un grand nombre de « gris » et de leur omniprésence. Des récits d’abduction font état de la présence de « gris », mais de nombreux autres ne les mentionnent pas. Les « gris » ne sont pas omniprésents. De nombreux cas d’abduction font état de plusieurs types d’entité différents. Il reste l’énigme du  personnage absent. Très souvent, trop souvent, de nombreux abductés parle d’une entité responsable, mais invisible.

Soit cachée, soit « donneur d’ordre » crainte par les exécutants.  Qui peut-être cette entité ? Malanga suggère une hiérarchie des « étrangers », après les gris au bas de la pyramide, viendraient les « insectoïdes », les blonds,  puis au sommet les « reptoïdes ».

Dans le testament d’Amran (père de Moïse), existe l’observation d’un « blond » et d’un « reptoïde ».

http://www.bibliotecapleyades.net/vida_alien/alien_watchers13a.htm  Ou http://www.bibliotecapleyades.net/scrolls_deadsea/uncovered/uncovered05.htm

Voir les  § 4Q543 ; 545-548.

L’aspect reptoïde des « étrangers » n’est donc pas récent. Même si dans ce cas ils sont nommés « veilleurs », serait-ce un type d’ange ?

Nous n’avons donc aucune indication sur la nature de ces « entités secrètes », qui président peut-être aux abductions.

Ni la raison, Guillemant, résume en quelques mots ce que nous pensons «  L’information (l’observation ou la mémoire), n’est pas la réalité ».

Un des trois cas connu de mutilation humaine

Air Force Sgt Jonathan P. Louette

Emplacement. Gamme de Missile de White Sand, le Nouveau Mexique

Date: mars 1956 : 3h00.

Le sergent de l’armée de l’air ;  Jonathan P. Louette et le Commandant Conningham étaient dehors dans un emplacement d’aires de lancement de missiles, cherchant des débris d’un test de missile. Le sergent Louette a vu comme l’arête d’une petite dune de sable et était invisible peu de temps avant. Il s’est dirigé vers ce lieu. Le commandant Conningham a alors entendu  le sergent Louette  crier.

Ce cri était un hurlement de  terreur ou d’agonie. Le Commandant a pensé que Louette avait été mordu par un serpent ou quelque chose qu’il aurait  écrasé sur la crête de la dune. Il a vu le  sergent Louette traîné vers ce qui lui est apparu et décrit comme un objet semblable à un disque argenté qui a plané  approximativement 15 à 20 pieds de distance (4 à7 mètres).

Le commandant Conningham a décrit un  objet long semblable à un serpent, qui a enveloppé les jambes du sergent et l’a  traîné dans le métier. Le commandant Conningham était  « gelé »,  on a traîné le sergent à l’intérieur du disque et il a observé le disque montant dans le ciel très rapidement.

Le commandant Conningham est monté dans la jeep, à la radio il a rapporté l’incident au contrôle  de la base de Missile .Le Contrôle de Missile a confirmé que le radar apercevait l’engin. Les équipes de secours sont venues au désert chercher  Louette.

Le commandant Conningham a été emmené et il a été admis à la Polyclinique de la Base de White Sand pour observation. La recherche du sergent Louette a continué pendant trois jours. Enfin son corps nu a été trouvé approximativement à dix miles (10Km 600).

Le corps avait été mutilé; la langue avait été enlevée et la partie inférieure de la mâchoire. Une incision avait été faite juste sous la pointe du menton et prolongé entièrement vers  l’œsophage, le larynx. Il avait été émasculé, ses yeux avaient été enlevés. Ainsi que son anus et il y avait des commentaires dans le rapport sur l’habileté apparente de l’opération chirurgicale pour l’ablation de ces éléments anatomiques incluant les organes génitaux. Le rapport a fait des remarques ; l’anus et les organes génitaux avaient été enlevés, avec une précision extrême, qui dans le cas de l’anus s’est étendue jusqu’au  colon.. Son corps avait été complètement vidé de tout son  sang.

 

HC addendum

Source: Yorkshire UFO Information and Other sources                                          Type: G?

Comments: This is supposed to be from the officially “unpublished” Project Grudge report # 2

Thank’s to A.S.Rosalès.

Orb ou triangle ?

UFO Report ID: 122979

Ce qui semblait être la pleine lune se levant, avait une rangée de lumières rouge-orange clignotant qui décrivaient le haut d’une forme de triangle qui a plané et s’est complètement évaporée au-dessus des lumières de la ville

 

Rapporté par: 
mufon_system à 2013-07-26 02:13:25 UTC

Durée approximative de l’événement:
2013-07-26 05:10 UTC Temps universel coordonné est le moment idéal commun à chaque endroit dans le monde. Il vous permet de comparer le temps d’un événement à travers les fuseaux horaires. Par exemple, 6:00 UTC à Los Angeles est en même temps que 6h00 UTC à New York, tandis 06h00 heure locale à Los Angeles serait 9h00 New York.
2013-07-25 22:10 Heure locale

Lieu:
Westminster, Californie, États-Unis

Fuseau horaire: America / Los_Angeles

Forme primaire de l’objet: Triangle

Caractéristiques de l’objet:

Jour / Nuit observation: Nuit

Description de l’événement

(MUFON Case: 49195) Je déchargeais les courses  revenant du shopping  à Late Nite . Comme je le fais habituellement, j’ai regardé le ciel nocturne et observé tout ce que je peux voir d’étoiles au-delà des lumières de la ville du Labasin.

Il y avait les phares d’atterrissage habituels des avions qui s’approchent de l’aéroport proche et quelques hélicoptères à l’horizon.

J’ai été élevé  dans un milieu aéronautique, donc je suis familier avec le trafic aérien, surtout que je vis à  un couple de mile d’une base militaire à l’ouest de chez moi.

Une forme ronde blanc jaunâtre lumineuse planait à l’est  dans le ciel noir. J’ai d’abord pensé que c’était la lune derrière quelques nuages.

A observer de plus près, j’ai remarqué une ligne droite de « clignotant » (pulsation) ; lumières rouge-orange au-dessus de la forme.

J’ai été témoin de plusieurs observations d’OVNI ces dernières décennies,  j’ai regardé ; remarquant qu’il y avait un contour plus foncé en forme de  triangle. À ce moment, la lumière blanchâtre inférieur disparu et un par un, sans bouger, ni changer d’altitude ou de  direction, les lumières rouge-orange alignée ont disparu …

Et le ciel reflète une fois de plus la lueur de la ville. Je vois  les étoiles où l’objet était. Comme il était à une certaine distance, il n’y a rien d’autre que je peux ajouter, sauf que c’était un objet inhabituel dans le ciel de nuit claire.

Ce rapport est déposé au MUFON 

 

Entre deux univers

Je propose deux témoignages, l’un pris sur le site de B.Booth « about ufo » , l’autre moins évident en ce qui concerne le sujet du site « ovni-usa ».

Le témoignage emprunté à B. Booth est très étrange. Il semble que l’engin était visible seulement dans un cône très délimité, lorsque le témoin sortait de ce cône, le le voyait plus. L’engin était-il matérialisé à un endroit précis de notre univers, à « cheval » sur deux univers ???

 

1983 – Enlèvement possible près de  McGuire AFB, New Jersey About Ufo.com

Un homme et ses deux chiens

Ce cas d’août 1983 a été récemment rendu public par le directeur du  MUFON du New Jersey. Il a eu la gentillesse de le partager avec moi. Il détaille un possible enlèvement extraterrestre qui s’est produit à Cookstown, New Jersey .

Il comprend également un élément très étrange de  perception visuelle.

Le témoin voit  l’objet inconnu quand il est debout à un certain endroit, mais quand il change de place, l’objet n’est plus visible. Retournant à l’endroit d’origine, l’objet redevient visible.

————————————————————————————————————————-

Lire la suite

L’empreinte du créateur

J’ai regardé sur la chaîne de télévision franco-allemande ; ARTE, un magazine sur la consommation de viande dans les pays occidentaux.

http://videos.arte.tv/fr/videos/thema-doit-on-encore-manger-des-animaux-bande-annonce–6466026.html

Nous consommons de la viande à outrance, et pour satisfaire à la demande, les producteurs ne reculent devant rien.

Leur principale préoccupation est la nourriture des animaux. Pour cela il faut surexploiter de nombreuses zones de production.

Le Paraguay est un exemple atroce de ce qui peut se passer. Des compagnies, Allemandes, Brésiliennes, ou Argentines, dépouillent de petits propriétaires fonciers, regroupent les terres  pour faire de gigantesques domaines faciles à exploiter. Les paysans expulsés sont contraints de vivre dans des bidonvilles, 4 ou 5 familles vivent dans des « tentes » faites de plastiques récupérés, sans meubles, sans eau, ni conditions sanitaires décentes. Pour qu’ils ne se rebellent pas, l’armée aidée de mercenaires, viennent régulièrement détruire les lieux, brûlent les habitats de fortune  et s’en prennent particulièrement aux enfants pour bien les marquer. Leur bien  expliquer que la révolte tue. (Comme cela se passe en Palestine.)

Alors sur ces surfaces incroyables, les compagnies font pousser du soja transgénique qui alimentera les animaux que les occidentaux mangeront.

Pour que ces exploitations soient rentables, il convient de les traiter. Il est épandu des engrais chimiques. Quand la croissance des plants commence,  des pesticides sont pulvérisés  par de longs bras métalliques tirés par des tracteurs puissants.

Les enfants exposés à ces pesticides, peuvent mourir en 12 heures. Les mères qui respirent ou absorbent en mangeant ces produits chimiques mettent au monde des enfants au cerveau quasi inexistant, ou sans jambes, mieux l’encéphale  se développant sur l’avant du front.

Dans toutes ses espérances Mengélé n’a pas pu concevoir « mieux ».

Il se peut que la société qui produit ces engrais et ces pesticides soit  « Monsalaud », je n’ai aucune preuve.

http://altermondes.org/spip.php?article838

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/5088066c-c014-11de-a054-2bb0a40b28f8%7C1#.Uft-NNL0Hzg

http://www.ruralinfos.org/spip.php?article2372

Lire la suite