Le petit peuple

Albert Rosalès m’a confié deux récits de rencontres avec des entités très petites. Albert a intitulé ses deux récits « rencontre avec un lutin ».

Ces deux récits très récents font échos aux travaux de Walter Evans Wentz, très largement utilisé par J.Vallée dans son livre « Passport to Magonia »  et le suivant « Chroniques d’une autre dimension ».

Les rencontres avec « le petit peuple » semblait désuètes, depuis  les rencontres avec d’autres humanoïdes, et pourtant.

1/      Emplacement. Le Maryland (emplacement exact confidentiel)822448_87079924 leprechaun

Date: le 11 octobre 2007

Heure: petit matin

Le témoin âgé de 51 ans était  au lit  quand il a été éveillé par le fait étrange, d’avoir  le sentiment que quelqu’un le regardait fixement. Le sentiment était précis  et réel.

Il a entr’ouvert les yeux. Allongé sur son lit, il a vu  à presque 60 centimètres de lui une « personne » minuscule d’environ 25 à 30 centimètres. Il a rapidement fermé les yeux, pensant qu’il s’agissait d’une sorte d’hallucination induite par le réveil. Il était curieux, mais surtout incrédule. Il a décidé de rouvrir les yeux de nouveau, mais pas trop pour voir qui le regardait sans effrayer la petite entité. Il a pensé qu’elle  pourrait avoir peur de lui. Il a retenu son souffle et, a simulé le  sommeil. Il a ouvert les yeux,  un peu plus cette fois, et est parvenu à  mieux distinguer. Il a de nouveau fermé rapidement les yeux. La petite personne l’observait toujours attentivement, avec une expression semblable à quelqu’un observant un animal dans un zoo.

La petite personne mesurait environ 20 centimètres; ce n’était pas facile d’évaluer exactement. Il était assis en tailleur regardait directement à le témoin. Le témoin certain qu’il avait des hallucinations  a  décidé d’ouvrir grand les yeux persuadé que l’hallucination  serait partie. Il a arrêté de simuler le sommeil, il était éveillé, les yeux grands ouvert. À sa stupéfaction « il » était toujours là. Ils se sont regardés pendant un long moment, peut-être 5 à 10 secondes. La petite personne avait une apparence très humaine, sauf ses yeux  qui étaient légèrement plus  grand par rapport à la proposition de  sa taille. Il avait des cheveux châtains épais, avec une sorte de coupe « au  bol ».

Il a portait une veste brun foncé et un pantalon vert foncé. Il y avait quelque chose d’un peu archaïque de la coupe de sa veste.

Il avait des grands revers ajoutés et une rangée double de boutons. Il ne pouvait pas dire si « c’était masculin ou féminin ». Il semblait mâle avec une structure faciale légèrement efféminée, ou une entité féminine avec une structure faciale légèrement masculine. Il a compris qu’il effrayait le témoin et a voulu exprimé qu’il était une personne paisible et ne  voulait aucun mal.

Il a voulu essayer et d’engager la conversation.

Sa curiosité était très forte. Il a ouvert les yeux pour la quatrième fois mais le personnage  était  parti. Le témoin a fouillé dans la chambre, pendant plusieurs minutes. Le témoin a dit, « Ma perception de la supériorité technologique du genre humain a été brisée ».

A.S.Rosalès.

Source: Direct communications from witness via confidential email also in: http://www.alien-ufos.com/ forum.

 

2/  

Rencontre avec un  lutin :

 

Emplacement. Canyon de Ruisseau de Roche(Rock),  Colorado

Date: le 6 septembre 1989 Temps : 10h00.

Le chasseur à l’arc Juan Maestas traquait tranquillement un troupeau de jeune élan en montée dans une zone boisée quand il a entendu une branche craquant à sa gauche, il était  sur les traces des élans. Il a tourné ses yeux pour regarder la source du bruit et a été abasourdi de voir « un petit type laid, gras, d’environ 3 pieds, » (90 cm) qui s’est tourné au même instant et l’a regardé fixement. Le petit homme était  à environ 50 pieds (15 mètres) de distance à côté d’un grand pin.

Comme  il a plissé les yeux, Maestas a pu discerner le front ridé du petit homme ; visage rasé de près et peau rose. Il portait ce qui a semblé être des bleus de travail verts avec des bretelles et un chapeau négligé au sommet aplati. Ses cheveux étaient rougeâtres et étaient gluants sous la casquette. Il avait de petits yeux qui semblaient  rouges, injectés de sang. Le petit homme a sourit à Maestas et s’est soudainement précipité derrière un arbre. Maestas à rapidement couru à la l’endroit ou il avait vu le petit homme, mais il avait totalement disparu.

Deux semaines plus tôt, très proche de ce même emplacement, une famille de cinq personnes participant à un pique-nique avait été témoin de l’observation de la même entité ou une autre très semblable très semblable qui était aussi vétue de bleus de travail verts et d’un  chapeau.

 

HC complément(addition) * 3236

Source : Christopher O’Brien, Entrez dans le Type de Vallée : E

Commentaires A.S. Rosalès : Vous me dites, ‘ qu’un Lutin fait-il dans le Colorado en 1989 ? « 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s